Disposer d’aides financières ciblées

Faire construire sa maison, c’est bien sûr profiter de taux d’intérêt particulièrement attractifs mais également d’aides financières ciblées.

En 2016, quelque 120 000 ménages ont bénéficié du PTZ (Prêt à taux zéro) pour acquérir leur résidence principale, soit deux fois plus qu’en 2015*. Renforcé au 1er janvier 2015 (avec notamment un différé de remboursement allongé et la possibilité de couvrir une part plus élevée de l’achat d’un bien immobilier neuf), le PTZ fait partie des principaux dispositifs de soutien public de l’accession à la propriété.

PTZ, PAS, PAL (Prêt action logement), PC (Prêt conventionné), PEL (Prêt d’épargne logement)… Il existe en effet plusieurs prêts aidés qui permettent aux acquéreurs d’obtenir des conditions plus avantageuses que celles d’un crédit classique. Délivrés par les banques, ces dispositifs sont accessibles selon différents critères (niveau de ressources, lieu d’implantation du logement…).

Des aides mais aussi des avantages financiers intéressants…

N’oublions pas que porter un projet de maison individuelle dans le neuf, c’est aussi bénéficier de frais de notaire réduits, portant sur le foncier, d’une exonération et d’une maîtrise de ses charges de copropriété, sans oublier quelques avantages fiscaux (comme l’exonération totale ou partielle de la taxe foncière pendant 2 à 5 ans en fonction des communes).

* article sur www.businessimmo.com – novembre 2016
**L’accession sociale à la propriété – novembre 2016 – Crédit Foncier

Le saviez-vous

Selon une étude du Crédit Foncier**, plus de 124 000 ménages primo-accédants sont devenus propriétaires, en 2015, dans le neuf grâce à un prêt immobilier. Tout en sachant que le Prêt accession sociale (PAS) et le Prêt à taux zéro ont permis, toujours en 2015, à plus d’un ménage sur deux de devenir primo-accédant dans le neuf.

Découvrez Maisons d’en France