Vivre dans une maison performante

Des matériaux plus performants, des solutions techniques et industrielles plus efficaces pour répondre à des objectifs de réduction de consommation d’énergie de plus en plus poussés… En 30 ans, la maison individuelle n’a cessé d’évoluer.

Une maison 4 fois moins énergivore

Choisir de faire construire, c’est s’autoriser à bénéficier des dernières innovations en matière de principe constructif et à vivre dans un chez-soi conforme aux normes et réglementations environnementales en vigueur.

C’est aussi, au final, réaliser des économies grâce à des maisons plus de 4 fois moins énergivores qu’en 1974, année d’adoption de la première réglementation thermique (qui imposait une moyenne nationale de consommation sur le bâti de 225 kWh/m2/an).

Isolation et énergies renouvelables au programme

Avec la RT 2012, cette moyenne a été fixée à 50 kWh/m2.an*. Pour y parvenir, les constructeurs et les industriels recourent à des matériaux et procédés d’isolation plus performants.

Ils intègrent également dans leurs réalisations l’optimisation de l’emplacement (afin de bénéficier des apports en lumière et chaleur naturelles), le confort d’été (une maison qui reste fraîche lorsque les températures montent), une ventilation saine, les solutions domotiques et le recours aux énergies renouvelables pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire.

Ces dernières permettent d’ailleurs d’aller vers l’autoconsommation et de viser ainsi la maison passive (qui consomme autant d’énergie qu’elle en produit), horizon de la prochaine réglementation environnementale.

« Dès 2020, on pourra dire que le coût de chauffage de la maison neuve sera de zéro. Mieux, les équipements permettront de produire de l’énergie et nous passerons à l’ère de la maison passive. »

Alain Coutelot, Maisons d’en France Lorraine-Nord

* Selon la zone de référence. Modulations possibles en fonction des zones géographiques.